Montréal - Chinatown

J'ai le vague à l'âme. Comme à tous les automnes. Je sais que ça ne durera pas bien longtemps, heureusement. Pour provoquer les choses, faire que tout retombe en place le plus rapidement possible, j'ai décidé de changer de décor hier matin, de me tremper dans autre chose. Ça m'est nécessaire à l'occasion. Comme j'avais à faire tout près de là, dès que je me suis libéré je suis allé faire un tour dans le quartier chinois.

C'est un drôle d'endroit tout de même, niché en plein coeur du Montréal historique - résolument occidental - et jouant du coude avec des monstres de modernité nord-américains comme le Palais de congrès, le Complexe Desjardins ou encore le complexe Guy-Favreau. Malgré tout, les quelques rues du quartier exhalent des parfums, laissent entendre des sons et donnent à voir des choses qui ravivent les sens de quiconque s'y attarde. L'animation y est constante et, pour peu que l'on tende l'oreille et écoute les conversations et les harangues des commerçants, on pourrait réellement se croire ailleurs qu'à Montréal.


I'm in one of these melancholic phases I dive in every fall. I know it won't last long, fortunately. But to shake things up and make everything fall in place as quickly as possible, I decided to change the scenery yesterday morning. Even if for just one day, I wanted to soak in something else. I need it from time to time. As I had business close by, as soon as I set myself free I strolled down to the Chinatown.

Anyway you look at it, the tiny Chinatown is a strange place. It's nestled in the heart of the historic Montreal - which has a resolutely European feel and background - and its limits are marked by monsters of the North American modernity, commercial and administrative, that are the Palais des congrès, the Complexe Desjardins or the Guy-Favreau Complex. Despite all that, its streets exhale perfumes, sounds and scenes that has the power to wake up the senses of anybody. The bustle is constant and, provided that you tend an open ear and listen to the conversations or to the calls of the merchants, you could imagine yourself on the other side of the world.


Fujifilm X-T1  |  XF 35mm F1.4 R  +  XF 18-5mm F2.8-4 R


Textes et photos © 2015 OLNEY