Sherbrooke, matin froid

Premier matin à l’heure normale… Dimanche ne compte pas, on peut rester au lit. Le vrai premier matin de semaine, orné d’une clarté que l’on a pas vue depuis depuis des lustres et qui, nous le savons, ne restera pas longtemps.

Ciel clair, ombres marquées, temps frais… froid plutôt. C’est cette atmosphère que j’ai voulu recréer en expérimentant avec de nouvelles tonalités, un brin vintages, un brin froides.

Rien de plus, que le plaisir de marcher le coeur de Sherbrooke et de respirer le fond d’air hivernal qui s’installe.

Texte et photos © 2014 OLNEY