Valleyfield

Le soleil et l'eau

OLNEY-soleil-et-eau

Ce qu'il y a de particulier quand je découvre de nouveaux endroits, c'est la candeur avec laquelle je les regarde; sans préjugés, bien sûr, mais aussi sans la lassitude ou l'aveuglement qui voile les lieux qui me sont familiers. Tout y est neuf en quelque sorte. Même les endroits les plus banals m'apparaissent intéressants, comme ce canal, à la plage de Saint-Zotique, espèce de petite Venise avec ces avenues aquatiques. Joli en cette fin de journée ensoleillée. Je découvre également que l'eau est omniprésente dans cette région et que le soleil, se couchant paresseusement sur la Baie St-François, n'est jamais le même.

J'étais parti équipé seulement du XF 56mm F1.2 R. J'ai fait avec. Seules les photos de la Baie Saint-François sont prises avec le XF 55-200mm F3.5-4.8, rarement décevant.


FUJIFILM X-T1  |  XF 56MM F1.2 R  |  XF 55-200MM F3.5-4.8


What's special when I discover new places, is the candor with which I look at them; without prejudice, of course, but also without the fatigue or the blindness that veil the places that are familiar to me. Everything is new somehow. Even the most mundane places seem interesting to me, as this canal at the St -Zotique beach, a kind of little Venice with its aquatic avenues, looking serene as a beautiful sunny day vanishes. I also discovered that water is everywhere in this region and the sun, lazily dying in the Baie St- François, never looks the same.

I was equipped with the XF 56mm F1.2 R. I dealt with it. The pictures of Baie St- François are taken with the XF 55-200mm F3.5-4.8, rarely disappointing.

Texte et photos © 2016 OLNEY

Éole

OLNEY-eole

Mes déambulations se poursuivent par un soir de grands vents. Dans un rayon de moins d'un kilomètre, autour de l'hôtel dans ce qui constitue le centre-ville de Valleyfield.


FUJIFILM X-T1 et XF 55-200MM


Texte et photos © 2016 OLNEY

Velvia the lion

OLNEY-velvia-the-lion

5pm. Back at the hotel after a hard day at work. Sky is dull, grey, flat as a bed sheet, but not as inviting. I still feel like going out and exploring my surroundings. So I did something I've only did once, long ago... switch on another film simulation than Classic Chrome, while keeping my other settings, just to see how it would turn out!

Oh my lord, this is something, well... unexpected. The Carnival has passed through the city doors and the clowns are in town. And then there is the lion, Velvia is his name, and he is difficult to tame.

Colors and contrats are popping, that's for sure! Initially, it looks appealing, joyfull, but I keep asking myself "how much is too much?"


Il est 17h. De retour à l'hôtel après une dur journée de travail. Le ciel est gris, terne, uni et plat comme un drap, mais en moins invitant. J'ai tout de même envie de sortir et d'explorer les environs. Je fais donc quelque chose que je n'ai pas fait depuis un certain temps, utiliser un autre profil de simulation de film que Classic Chrome tout en conservant tout mes autres paramètres, question de voir ce que ça donnera.

Mon Dieu! Ça c'est... inattendu, disons. On dirait que le Carnaval vient de s'installer en ville et que les clowns sont partout. Et c'est sans parler du lion, son nom est Velvia et il est difficile à dompter.

Les couleurs sont vives, les contrastes marqués ça c'est certain! Au premier coup d'oeil c'est attirant, joyeux, mais je ne peux m'empêcher de me demander "à partir de quand trop c'est trop?"



Texte et photos © 2016 OLNEY

Words are cheap

OLNEY-words-are-cheap

In Valleyfield QC, this week shots with Fujifilm X-T1
Fujinon XF 18-55mm and XF 55-200mm


Photos © 2016 OLNEY

Valleyfield


Je continue de découvrir Salaberry-de-Valleyfield, à mon rythme, les mercredis soirs. C'est étrange, le mandat que je réalise ici fait que j'y dors à l'hôtel seulement les mercredis. C'est donc à ce moment-là, une fois la journée de travail terminée, que je pars explorer. Pour l'instant, je me limite aux grands espaces du centre-ville mais, comme je serai ici jusqu'à la fin de juin, je me promets, et vous promets, d'en visiter tous les recoins et de vous les faire découvrir.

Cette semaine, je me suis consacré au parc urbain Delpha-Sauvé, haut lieu du Festival des Arts visuels et, évidemment, des fameuses régates.

Le soleil, présent toute la journée, commençait à peine à étirer les ombres et, malgré la douceur du temps, les passants étaient peu nombreux à profiter des derniers rayons.

Aussi étrange que cela puisse paraître, ce soleil du printemps pose de nouveaux défis, tant au moment de la prise de vue que lors du traitement. Je me suis surpris à obtenir des photos beaucoup plus claires que prévu.

Au point où j'ai du recommencer le traitement de plusieurs photos, après les avoir laissées de côté pendant quelques jours, le temps que tout ça mûrisse. La courbe de tonalités que j'utilise habituellement comme base de départ ne fonctionnait plus du tout, ni dans Capture One 9, ni dans Lightroom. Ça m'a permis, comme souvent, d'expérimenter toutes sortes de réglages.

Texte et photos © 2016 OLNEY